Artificial jellyfish swims in a heartbeat

A team of researchers at Harvard University and the California Institute of Technology has turned inanimate silicon and living cardiac muscle cells into a freely swimming “jellyfish.”

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.