RSA SecurID software token cloning: a new how-to | Ars Technica

The attack bypasses protections built in RSA’s 2-factor authentication system.

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *